Agence universitaire de la Francophonie

Transfer

Mise en oeuvre de formations aux TICs

Accueil  →  Présentation  →  Passeport TIC

Charte « Passeport TIC pour le Développement »

Le label « Espace Passeport TIC pour le Développement » (EPD) est ouvert aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche, aux partenaires que sont les collectivités locales, les établissements publics, les organismes de formation continue et associations.

Les changements rapides qui caractérisent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) amènent les Universités à mettre en place des programmes de formation continue pour actualiser les compétences de leur personnels. La formation continue répond ainsi à différentes formes d’expériences individuelles, comme des conférences techniques, des séminaires, des cours présentiels de cycles supérieurs, des ateliers, des projets à réaliser ou des cours à distance.

Pour favoriser la gestion des apprentissages transversaux et maintenir une polyvalence suffisante pour s’adapter aux changements technologiques, il est nécessaire de soutenir l’Université dans la gestion technologique de formation continue dans les domaines où elle est actrice.

Passeport TIC pour le Développement Le « Passeport TIC pour le Développement » est un document servant à visualiser les expériences délivrés par les institutions dans le cadre de la formation continue. C’est un document individuel permettant d’orienter et de guider l’apprenant, le formateur ou le développeur, dans un parcours personnel d’acquisition des connaissances et savoirs faire dans les domaines des TIC.

A ce titre le Passeport TIC n’est pas un diplôme. Tout établissement délivrant un visa, ou co-délivrant une certification positionnant l’expérience dans les TIC-E par ce Passeport, conserve la maîtrise totale des modalités de recrutement des acteurs de son établissement, que ceux-ci aient ou non "réussi" une action de type Transfer, ou une évaluation de ses compétences TIC-E dans un des domaines du passeport TIC. L’établissement s’engage à promouvoir la visibilité par le passeport TIC des expériences des acteurs qui en font la démarche, mais ne s’engage pas à modifier les dispositions contractuelles de ses employés en conséquence.

Le passeport TIC est un modèle formalisé avec et par des universités membres de l’AUF et constitue un document de positionnement stratégique mis à la disposition des apprenants pour promouvoir la visibilité de leur expérience. Il se présente selon deux formats : un format papier proche du passeport d’un voyageur et un format électronique normé logiciel libre, accessible sur Internet, et répondant à une licence de documentation libre . La version en ligne s’appuie sur une base de données qui permet au titulaire d’un passeport de visualiser son parcours, à une institution de générer des statistiques sur les expériences visées afin de suivre l’évolution de ses apprenants et de mobiliser des experts par champ de compétences.

Pour recevoir le label EPD, l’institution s’engage à :

  • faciliter l’accès aux TIC en français auprès d’un public le plus large possible ;
  • coopter le référentiel des capacités aux TIC de l’AUF pour la valorisation des expériences de personnels d’encadrement dans ces différents domaines ;
  • adhérer pour cela en ligne aux « Espaces Passeport TIC pour le Développement » ;
  • délivrer des visas correspondant à des expériences obtenues dans un champ de compétences du réfentiel TIC-E de l’AUF, et pour un niveau donné, et ce, dans le respect des conditions de délivrance des visas.
  • privilégier les logiciels libres ;
  • s’engager à respecter une parfaite neutralité à l’égard des différents opérateurs agissant dans les domaines des TIC ;
  • disposer d’un personnel encadrant suffisamment disponible durant les actions auxquels s’engage l’établissement avec l’AUF dans ce domaine ;
  • pouvoir offrir des services payants dans le respect de cette charte mais ne peut faire payer sous quelque forme que ce soit la délivrance d’un visa ;
  • adhérer aux conditions de délivrance d’un visa en relation avec le bureau régional de l’AUF chargé du report des visas délivrés par l’institution sur le Passeport TIC :
    1. Le visa doit correspondre à une expérience réelle conduisant à acquérir ou à exprimer des connaissances et savoir-faire dans un des champs de compétence de l’AUF ;
    2. L’expérience associée au visa doit avoir été encadrée (animée ou supervisée) par une institution ayant été labellisée dans l’ Espace Passeport TIC pour le Développement délivrant le visa ;
    3. La nature, le type et la durée de l’expérience doit être en adéquation avec les moyens et méthodes mis en œuvre pour atteindre le/les objectif(s) pédagogique(s) mentionné(s) sur le visa.
  • renseigner chaque visa selon les champs signalés : axe de compétences TIC, numéro du visa, nature de l’expérience, objectifs pédagogiques, type d’expérience, niveau, durée, nom du référent et institution délivrante ;
  • respecter la mention de l’AUF pour toute diffusion d’information autour du label "Espace Passeport TIC pour le Développement".
  • s’assurer que le bénéficiaire d’un visa est bien le titulaire d’un passeport et qu’il a donc pris connaissance :
    • de la présente charte "Espaces Passeport TIC pour le Développement » (EPD) ;
    • de devoir transmettre à l’implantation de l’AUF à laquelle il est rattaché une copie du visa Passeport TIC délivré par l’institution signatrice.
Informations légales Informations éditeur